surveillance

surveillance [ syrvɛjɑ̃s ] n. f.
• 1663; de surveiller
1Le fait de surveiller; ensemble des actes par lesquels on exerce un contrôle suivi. 1. garde, inspection, vigilance. Déjouer, tromper la surveillance des hommes de garde. Surveillance attentive. Laisser un enfant sans surveillance. Être sous la surveillance de qqn, de la police. La surveillance des travaux ( conduite, contrôle, direction) , d'une opération technique. « La surveillance de l'étude était confiée, pour la première fois, à un jeune répétiteur » (Larbaud) ( surveillant) . Spécialt Surveillance militaire. faction, guet, sentinelle. Poste, ronde ( patrouille) , service de surveillance. Régime de surveillance policière. fam. et péj. flicage. Haute surveillance : régime spécial, dans un établissement pénitentiaire. Quartier de haute surveillance. Société de surveillance. Surveillance à distance ( télésurveillance, vidéosurveillance) . Bâtiment, navire, avion en surveillance, qui effectue une mission de surveillance. — (En France) Direction de la surveillance du territoire (D. S. T.), dépendant de la Sûreté générale et chargée de la répression de l'espionnage. Direction générale de la surveillance extérieure (D. G. S. E.) : service de renseignements, travaillant à l'extérieur du territoire français. — Dr. Surveillance légale : garde judiciaire. — Surveillance électronique, grâce à un appareillage électronique qui enregistre toutes les fonctions importantes du patient. ⇒ monitoring.
2Situation d'une personne surveillée. Être, rester en surveillance à l'hôpital. observation.

surveillance nom féminin Action de surveiller, de contrôler quelque chose, quelqu'un : Surveillance des travaux. Contrôle suivi auquel on est soumis ; observation : Malade en surveillance à l'hôpital.surveillance (expressions) nom féminin Conseil de surveillance, organe d'une société anonyme à directoire, composé d'actionnaires élus par l'assemblée générale et chargé de nommer le directoire et de contrôler la gestion de la société ; organe qui assure la surveillance de la gérance dans une société en commandite par actions et dans certaines sociétés coopératives constituées en S.A.R.L. Sous la surveillance de quelqu'un, surveillé par lui. ● surveillance (synonymes) nom féminin Action de surveiller , de contrôler quelque chose, quelqu'un
Synonymes :
- contrôle
Contrôle suivi auquel on est soumis ; observation
Synonymes :

surveillance
n. f.
d1./d Action de surveiller; son résultat. Exercer une surveillance discrète.
d2./d Fait d'être surveillé, situation d'une personne surveillée. être sous surveillance médicale.

⇒SURVEILLANCE, subst. fém.
A. — Action ou fait de surveiller une personne dont on a la responsabilité ou à laquelle on s'intéresse. Surveillance active, attentive, étroite, inquiète. Il me surveille comme un Argus. Mais il n'est pas de surveillance que ne puisse mettre en défaut un véritable amour (DUMAS père, Intrigue et amour, 1847, I, 6e tabl., 3, p. 266). [Firmin] avait les yeux ailleurs. Il les portait, à la dérobée, de sa maîtresse au nommé Bernard, et il ne fallait pas être grand clerc pour comprendre les motifs de cette surveillance sournoise (ARAGON, La Semaine Sainte, Paris, Le Livre de poche, t. 2, 1970 [1959], p. 15).
♦ [Suivi d'un compl. en de en fonction de suj.] Ce qui la navrait, c'était la surveillance méfiante de son oncle, ses continuels reproches, son attitude de maître irrité (ZOLA, Fortune Rougon, 1871, p. 172).
ENSEIGN. Action de veiller à la discipline des élèves dans un établissement scolaire en dehors des heures de cours. Assurer un service de surveillance, ne pas laisser des élèves sans surveillance. Faire des surveillances. Exécuter un service de surveillance. J'y payais pension [dans un collège], y suivais des cours et faisais quelques surveillances (BILLY, Introïbo, 1939, p. 101).
B. — 1. Activité policière consistant à surveiller des personnes suspectes ou des milieux à risques, pour prévenir des actions délictueuses ou criminelles, pour garantir la sécurité publique. Surveillance discrète, étroite, rigoureuse; surveillance d'un quartier chaud; renforcer, relâcher la surveillance; redoubler de surveillance; tromper la surveillance de qqn. Il est temps que vingt millions de Français cessent d'être tenus dans un état de surveillance oppressive, comme si on les jugeoit des ennemis publics (LAMENNAIS ds L'Avenir, 1831, p. 163). À l'écart des côtes, des grands centres, des principales communications, l'occupation ennemie est moins dense, la surveillance policière moins serrée (DE GAULLE, Mém. guerre, 1956, p. 250).
Mettre en surveillance (vieilli). Plus tard, en 1835, Stendhal est repoussé des domaines d'Este; il est mis en surveillance à Ravenne (MAURIAC, Journal occup., 1942, p. 326).
Mettre, placer qqn, être sous surveillance, sous la surveillance de. Les « putains » qui ne vivaient pas en maison avaient une carte spéciale et restaient sous la surveillance de la police (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p. 269).
DR. PÉNAL. Surveillance éducative. ,,Toute mesure dont les conditions d'application sont prescrites ou déterminées par une autorité judiciaire qui est destinée à compléter ou renforcer une mesure répressive ou une autre mesure éducative`` (LAFON 1963). La surveillance éducative a pour but de faire acquérir aux parents l'aptitude à se suffire dans la direction de leur foyer lorsque la santé, la sécurité et la moralité ou l'éducation de l'enfant sont compromises (...) Cette mesure peut être prise par le Président du Tribunal sur requête du ministère public (Textes de dr. familial, 1954, p. 43).
HIST. DU DR.
Surveillance de haute police. Peine accessoire en matière criminelle et correctionnelle, dont l'effet est de donner au gouvernement le droit de déterminer la résidence du condamné et d'exiger qu'il se présente devant l'autorité à des époques fixes; établie en l'an XII, cette peine a été remplacée à partir de 1885 par l'interdiction de séjour. (Dict. XIXe et XXe s.). P. métaph. Nous devons fournir aussi la liste des membres de la communauté mentionnant leur nom patronymique ainsi que le nom sous lequel ils sont désignés en religion (...) c'est la surveillance de la haute police abrogée pour les malfaiteurs et rétablie pour les moines (HUYSMANS, Oblat, t. 2, 1903, p. 81).
Comité de surveillance. Organe de contrôle et de police dépendant directement de la section, imposé par le mouvement populaire sous la Révolution. N'oubliez pas, non pour moi mais pour vous, qu'il y a un comité de surveillance à la poste (STAËL, Lettres jeun., 1791, p. 525):
... les violences prolétariennes évoquent une masse de souvenirs pénibles et ces temps passés: on se met, instinctivement, à penser aux comités de surveillance révolutionnaires, aux brutalités d'agents soupçonneux, grossiers, et affolés par la peur...
SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 141.
2. Action de garder des personnes internées. Il trompe enfin la surveillance de sa garde, fuit en chemise dans un bois voisin, s'égare, expire de foiblesse et d'inanition (PINEL, Alién. ment., 1801, p. 57). Trompant la surveillance de ses gardiens, il sauta par la fenêtre, d'une hauteur de deux cents pieds (BENOIT, Atlant., 1919, p. 229).
Haute surveillance. Régime spécial auquel sont soumis certains détenus dans certains établissements pénitentiaires. Quartier de haute surveillance (Q.H.S.). Jacques Mesrine, le ganster enfermé dans le secteur « haute surveillance » de la prison de la Santé sous seize chefs d'inculpation (Le Point, 12 janv. 1976, p. 66, col. 2).
3. a) Action de surveiller un lieu et ses environs pour se prémunir contre une agression. Peut-être attendent-ils la nuit pour commencer leur attaque. Il faudra redoubler de surveillance à la chute du jour (VERNE, Enf. cap. Grant, t. 2, 1868, p. 227).
b) Action de surveiller un territoire. Surveillance des côtes, des frontières; mission de surveillance. Aucun douanier ne se montra, la surveillance de la douane s'exerçait plutôt à d'autres passages (ABELLIO, Pacifiques, 1946, p. 334). Le 31 décembre 1988 à White Sands, au Nouveau-Mexique, les consoles du Geodds (le Réseau de surveillance électro-optique de l'espace profond) affichent une alerte (L'Express, 31 mai 1980, p. 94, col. 1).
Direction de la surveillance du territoire (D.S.T.). Service de la Sûreté nationale ayant pour mission de rechercher et prévenir sur le territoire national des activités mises en œuvre ou inspirées par des puissances étrangères et de nature à menacer la sécurité du pays. (Dict. XXe s.).
4. Action d'assurer la sécurité d'un lieu. Synon. gardiennage. Surveillance d'un entrepôt. Surveillance légale. Garde judiciaire d'objets saisis, mis sous scellés ou sous séquestre (Dict. XXe s.).
C. — 1. Contrôle du bon déroulement des travaux d'un chantier, du bon fonctionnement d'un service. Surveillance d'un chantier. Des ingénieurs de fosse sont spécialisés chacun à la surveillance et à la conduite des travaux d'un siège d'exploitation (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p. 368).
2. TECHNOL. Contrôle permanent du déroulement d'un processus, du bon état de dispositifs, de systèmes. Surveillance de l'activité volcanique; agent de surveillance; surveillance du système de refroidissement d'une centrale. C'est la surveillance automatique qui, jointe aux machines-transfert, a rendu possible l'automatisation complète des usines (DAVID, Cybern., 1965, p. 63).
3. MÉDECINE
a) Surveillance médicale (de qqn). Une surveillance médicale sera assurée par un médecin qui visitera le personnel chaque mois, constatera chaque accident saturnin (MACAIGNE, Précis hyg., 1911, p. 316). Pendant la période de grossesse il importe que la future mère se soumette à une surveillance médicale (Les Institutions soc. de la France, Paris, La Docum. fr., t. 2, 1955, p. 104).
b) Surveillance (d'une maladie). Observation permanente et systématique de tous les aspects de la production et de la propagation d'une maladie. Surveillance épidémiologique. (Ds Méd. Biol. Suppl. 1982).
c) Surveillance électronique. Observation et enregistrement continus, à l'aide d'appareils électroniques, des réactions physiopathologiques d'un(e) patient(e) (d'apr. Méd. Biol. t. 3 1972). Synon. monitoring.
4. DR. COMM. Contrôle exercé par les actionnaires d'une société. Les avis et conseils, les actes de contrôle et de surveillance n'engagent point l'associé commanditaire (JAURÈS, Ét. soc., 1901, p. 253).
Conseil de surveillance. ,,Organe d'une société anonyme à directoire, composé d'actionnaires élus par l'assemblée générale, et chargé de nommer le directoire; organe qui assure la surveillance et la gérance dans une société en commandite par actions`` (GDEL). Il était entré, comme membre du Conseil de surveillance, dans une compagnie de kaolin. Mais, se fiant à tout ce qu'on lui disait, il avait signé des rapports inexacts et approuvé, sans vérification, les inventaires annuels frauduleusement dressés par le gérant (FLAUB., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 220).
5. ADMIN. Contrôle du fonctionnement d'un organisme public ou parapublic. [Les conseils] sont investis ou d'une simple surveillance ou d'une direction réelle: tels sont la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations et de la caisse d'amortissement, la Commission de surveillance de la caisse des retraites pour la vieillesse, le Comité consultatif du dépôt des cartes de la marine, la Commission des phares (VIVIEN, Ét. admin., t. 1, 1859, p. 82). La loi place les prisons sous la surveillance des chambres et les ministres en particulier sous la surveillance des pairs de France, qui peuvent être appelés à les juger (HUGO, Choses vues, 1885, p. 159).
Commission de surveillance. Supra ex. de Vivien. Conseil de surveillance. À Paris, le décret du 24 mars 1852 a remplacé le conseil d'administration [des Monts-de-Piété] par un conseil de surveillance dont la présidence appartient au Préfet de la Seine (DUMONT, Organ. Monts-de-Piété, 1905, p. 19).
6. POLITIQUE
a) HIST. Contrôle politique sur le pouvoir monarchique. L'intention où est Sa majesté de se concerter avec les états particuliers de chaque province, pour s'aider de leurs lumières et de leur surveillance (Le Moniteur, 5 mai 1789 ds Z. fr. Spr. Lit. t. 35, p. 146). Conseil de surveillance. Le dauphin ayant convoqué les États Généraux, l'assemblée commença, comme toutes les assemblées en pareil cas, par nommer une commission d'enquête qui exigea l'institution d'un conseil de surveillance auprès du dauphin et des fonctionnaires publics (BAINVILLE, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 97).
b) Tutelle politique. Ces journaux, si respectueux pour le Gouvernement (sauf en matière d'éloges), si insolents envers tout le reste, exploitent leur privilège sous la surveillance et le bon plaisir de l'Administration (VEUILLOT, Odeurs de Paris, 1866, p. 20). « La caste militaire », comme disent ces messieurs, faite de tout ce qui représente l'ancien régime en France, sous la surveillance et la protection du haut clergé romain (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 155).
7. Rare. Surveillance de soi, de soi-même. Contrôle de soi. Leur circonspection, la réserve spéciale aux Anglo-Saxons, leur trompeuse self-consciousness (ou surveillance de soi-même) exclusive de toute spontanéité, par crainte du ridicule: si Henry James en a rendu le comique avec tant de bonheur, il en était lui-même affligé (BLANCHE, Modèles, 1928, p. 154). Ce même air de restriction, de surveillance de soi et d'autrui contre l'infinie variété des périls (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 113).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1768 (Éphémérides du Citoyen, V, p. 108 ds BRUNOT t. 6, p. 76, note 8). Dér. de surveiller; suff. -ance. Fréq. abs. littér.:826. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 951, b) 1 127; XXe s.: a) 1 357, b) 1 280.

surveillance [syʀvɛjɑ̃s] n. f.
ÉTYM. 1863; de surveiller.
1 Fait de surveiller (qqn, qqch.); ensemble des actes par lesquels on exerce un contrôle suivi; ce contrôle. 1. Garde, inspection, vigilance (→ Semonce, cit.). || La surveillance de qqn, de qqch. par qqn. || La surveillance de qqn : celle qu'il exerce. || Exercer une surveillance sur… || Établir autour de la chambre la plus exacte surveillance (→ Espionnage, cit. 2). || Éviter, tromper la surveillance des hommes de garde. Guet (→ Bord, cit. 5). || Rien n'échappe à sa surveillance (→ Guetteur, cit. 1). || Lieu confié à la surveillance de qqn (→ Enveloppe, cit. 4).Surveillance active, attentive, inquiète. Aguet, attention, œil (avoir, tenir à l'œil; avoir l'œil sur…). || Surveillance distraite.Être sous la surveillance de qqn : être surveillé par lui (→ Être sous l'aile, sous la garde, la tutelle de…; et aussi répéter, cit. 7).
1 Le tabac et la poudre s'affermaient en régie, sous une surveillance.
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 881.
(Sens objectif). || La surveillance de… : le fait de surveiller (qqch., qqn), la manière dont on surveille. || La surveillance des travaux ( Conduite [B., 2.], contrôle, direction), d'une opération technique, d'une machine. || Être préposé à une surveillance. (Une, des surveillances). Les contrôles (de plusieurs surveillants). → Illicite, cit. 2; recherche, cit. 8.
2 Ce soir-là, justement, la surveillance de l'étude était confiée, pour la première fois, à un jeune répétiteur, M. Lebrun, entré depuis une semaine au service du collège.
Valery Larbaud, Fermina Marquez, IX.
3 Victoires contre la France, la suppression de la liberté de la presse dans tel pays baltique, la surveillance confiée aux gendarmes, dans tel État du centre de l'Europe, des peintres impressionnistes ou cubistes.
Giraudoux, De pleins pouvoirs à sans pouvoirs, I, p. 20.
Absolt. || Fonctions, rôle de surveillance (→ Robot, cit. 2). || Agents de surveillance ou de contrôle. Sécurité (d'après l'angl.). || Centre de surveillance (→ 1. Moyen, cit. 6). || Surveillance militaire. Guet, sentinelle; veilleur, vigie || Poste, ronde ( Patrouille), service de surveillance. || Surveillance politique Espionnage; contre-espionnage. || Régime d'exception (cit. 9), de surveillance policière. Police. || Haute surveillance : régime spécial, dans un établissement pénitentiaire.Bâtiment, navire, patrouilleur, avion en surveillance, qui effectue une mission de surveillance.Direction de la Surveillance du Territoire (D. S. T.), dépendant de la Sûreté générale et chargée de la répression de l'espionnage.
4 À mon avis, vous tenez un filon. Vous savez que la surveillance politique est très considérée. C'est du travail délicat. Même votre physique, vos manières vous aident. Je ne suis pas sûr que vous réussiriez dans les milieux crapule.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. IV, XIX, p. 209.
Dr. || Surveillance légale : garde judiciaire. || Haute surveillance.
Surveillance électronique, des maladies graves, grâce à un appareillage électronique qui enregistre toutes les fonctions importantes. Moniteur.Surveillance à distance. Télésurveillance. || Caméra de surveillance.Surveillance continue : observations, évaluations continues de l'environnement. || Centre de surveillance, d'une gare, d'une station, etc.
2 (Mil. XIXe). Situation d'une personne surveillée (dans des expressions, notamment : en surveillance, 1872). || Être, rester en surveillance.Blessé en surveillance à l'hôpital.
Vx. (Dr. pén.). || Surveillance de haute police (1804-1885; remplacée par l'interdiction de séjour).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Surveillance) — Surveillance La surveillance est la fonction d’observer les activités de personnes ou groupes. Dans le domaine purement technique, on parle aussi de supervision ou de monitoring. La surveillance peut être secrète ou évidente. Celle ci a toujours… …   Wikipédia en Français

  • surveillance — I noun care, charge, circumspection, examination, guard, heed, inspection, lookout, observation, oversight, protection, scrutiny, stewardship, superintendence, supervision, vigil, vigilance, watch, watchfulness II index bondage, contemplation,… …   Law dictionary

  • Surveillance — set of activities, except reassessment, to monitor the continued fulfillment by accredited conformity assessment bodies of requirements for accreditation (p. 3.18 ISO/ IEC 17011:2004). Источник …   Словарь-справочник терминов нормативно-технической документации

  • Surveillance — «Surveillance» Сингл Deluhi Выпущен 26 марта Жанры Альтернативный метал металкор Лейбл BRAVEMAN RECORDS …   Википедия

  • Surveillance — Sur*veil lance, n. [F., fr. surveiller to watch over; sur over + veiller to watch, L. vigilare. See {Sur }, and {Vigil}.] Oversight; watch; inspection; supervision. [1913 Webster] That sort of surveillance of which . . . the young have accused… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • surveillance — 1802, from Fr. surveillance oversight, supervision, a watch, noun of action from surveiller oversee, watch, from sur over + veiller to watch, from L. vigilare, from vigil watchful (see VIGIL (Cf. vigil)). Seemingly a word of the Terror in France …   Etymology dictionary

  • Surveillance — (fr., spr. Sürwelliangs), Wachsamkeit, Aufsicht …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Surveillance — (sürweljangß), frz., Aufsicht, Wachsamkeit …   Herders Conversations-Lexikon

  • surveillance — *oversight, supervision Analogous words: inspection, scrutiny, examination (see under SCRUTINIZE) …   New Dictionary of Synonyms

  • surveillance — is pronounced sǝ vay lǝns, with the ll articulated …   Modern English usage

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.